Yosemite Jour 1 : Vernal Fall

Yosemite Jour 1 : Vernal Fall

Pour info le Yosemite est situé dans les montagnes de la Sierra Nevada, dans l’est de la Californie. C’est le troisième plus grand parc national de Californie après ceux de la vallée de la Mort et de Joshua Tree. C’est aussi le deuxième plus ancien parc national de l’histoire des États-Unis, après celui de Yellowstone.

Nous partons avec des amis un vendredi soir mi Avril depuis Livermore (point jaune 1ère carte) direction Oakhurst (voir 2e carte). Il nous faut environ 3h depuis Livermore pour rejoindre notre logement. Ce dernier se situe à 30min de l’entrée sud du parc national de Yosemite.

Notre premier parc « national » ! Les parcs précédents étaient des parc « d’état » (Mount Diablo, Wilder Ranch, Valley of Fire, etc…) ou des parcs régionaux.

En cette saison quelques routes autour de la « Yosemite Valley » sont fermées (entre Novembre et Mai). Par exemple le Glacier Point qui donne un point de vue à ce qu’il paraît magnifique sur la vallée. Ou encore la Tioga Road qui traverse le nord du parc d’est en ouest. Nous ne pouvons donc faire « que » la vallée du Yosemite, ce qui est déjà très bien !

D’autant plus qu’en ce moment l’entrée du parc n’est plus limitée ni sur réservation à cause du covid.

Notre « wagon-maison »

Nous dormons la nuit de vendredi et celle de samedi dans une « Red Caboose », ou petit wagon de train. Aménagé pour l’occasion en studio où peuvent dormir 4 personnes.

💡 Pour la petite histoire la caboose en anglais (ou fourgon-frein en français) est un « wagon d’accompagnement des trains de marchandises, doté d’un frein à vis. Situé en queue de train, il était occupé par un agent chargé de la surveillance du train et de son freinage en cas de besoin. » (wikipedia)

La propriétaire propose aussi, juste à côté, une maison dans un arbre. Nous sommes bien perdus dans la campagne. Dépaysement assuré ! Il y a même des chèvres dans un enclos juste à côté.

Vernal Falls

Samedi matin on décolle à 6h direction le fond de la vallée du Yosemite pour y faire la randonnée qui monte jusqu’aux chutes « Vernal ». Ce jour-là l’entrée du parc est gratuite et déjà qu’en temps normal il y a du monde….alors on ne prend aucun risque quant à la place pour se garer. D’autant plus que nous sommes à 1h30 de route du point de départ de la rando.

☝️ NB : c’est la première fois que j’utilise mon nouvel appareil photo en rando. J’ai galéré avec les paramètres (c’est moins « automatique » que le téléphone) donc je m’excuse d’avance pour les couac luminosité, contraste, netteté ou autre…

Une fois à l’intérieur du parc, nous faisons un premier arrêt en cours de route pour admirer un point de vue (contre jour complet dsl de ne pas le montrer), puis un second pour admirer….un ours !!! Bon il n’avait pas l’air de s’intéresser du tout à nous, tant mieux 😉.

Ensuite direction le parking puis la rando. Vu que la rando est assez prisée c’est un peu « l’autoroute ». Bon ce sera encore pire en redescendant vers 13h. Le matin ça caille bien (moins de 5 degrés) par contre l’aprem ça monte jusque 19.

Jusqu’aux chutes

En tout cas les paysages sont grandioses, et ce n’est que le début ! Un vrai régal également tous ces animaux sauvages (spoiler alert : le 2e jour on a vu des biches 😍). Lorsqu’on commence à vraiment s’approcher des chutes, ça mouille bien. Une bonne bruine bien intense…qui produit en bonus de jolis arc-en-ciels !

Après avoir contourné la chute nous pouvons ensuite admirer le point de vue d’au dessus (puis plus tard d’encore plus haut). Ça y est, ça se réchauffe sérieusement. Mini pause ravitaillement pendant laquelle j’en profite pour mitrailler deux écureuils. Beaucoup de petits oieaux bleus également magnifiques.

Après les chutes

Ensuite nous continuons de monter au dessus des chutes. Vue toujours aussi impressionnante. Que ce soit sur Nevada Fall ou sur Vernal Fall (cette fois au dessus). Puis descente par un autre versant vers la vallée. Moins ensoleillé donc avec encore de la neige par endroits. Moins de vue aussi que de l’autre côté mais on s’évite la bruine de la chute d’eau donc aussi nettement moins glissant.

Puis pique-nique au bord de l’eau dans la vallée et retour à la caboose.

Sur le retour on se fait arrêter par des rangers. Sirènes, haut parleur, on nous demande de nous arrêter. Un tantinet stressés on se gare sur le bas côté. Finalement il s’agit d’un soucis technique sur la voiture (heureusement qu’ils étaient derrière nous car les feux stop ne marchaient plus!). Ils nous laissent repartir après un contrôle de papiers, ouf. On n’en menait pas large 😅!
La suite dans l’article suivant !

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
0

2 thoughts on “Yosemite Jour 1 : Vernal Fall

  1. Magnifique, superbe, grandiose et pour une première utilisation de l’appareil photo je dis juste BRAVO.
    Evidemment j’ai un petit faible pour les très belles photos d’ecureuils ( d’accord les ours bougent moins vite ) .
    Merci pour cette belle rando …rohh on aurait pu y être et bien on y retournera quand on sera grand !!!!!!!

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!