Passer le permis de conduire en Californie

Passer le permis de conduire en Californie

Une fois le code en poche, on peut prendre rdv pour passer le test pratique du permis de conduire californien. Normalement cela peut se faire directement sur le site du DMV (department of motor vehicles).
Malheureusement, dans notre cas, il n’y avait aucune place disponible par ce moyen de réservation (tout était réservé pour les 3 prochains mois et le mois suivant n’était pas encore ouvert à la réservation).
Il aurait fallu appeler régulièrement 😱 pour avoir une chance d’avoir un rdv (désistement ou autre).

Nous avions de toute façon un problème encore plus gros : ici, pour passer le permis, il faut être accompagné par quelqu’un qui possède déjà le permis Californien ainsi qu’une voiture avec tous les papiers de l’assurance.
Comme nous n’avions ni l’un ni l’autre, nous avons fait appel aux services de YoGov.

YoGov

C’est un organisme dans l’esprit de Uber ou Lyft, dont l’objectif est d’accompagner les gens et de les aider à avoir le permis.
Après inscription sur le site de YoGov (25% de réduction si vous passez par ce lien), ils allouent un « concierge » dont la fonction est de venir chercher la personne chez elle, puis de l’amener au DMV pour passer le permis. Ce « concierge » a le permis Californien et une voiture assurée avec tous les papiers. 👍
Autre point intéressant : YoGov s’engage à appeler le DMV tous les jours (ce qui est humainement impossible à faire soi-même 😄) pour obtenir un rdv plus rapidement.

J’ai ainsi eu un rdv pour le mois suivant. Quelques jours avant le jour J, ils m’ont envoyé un mail avec des explications sur le permis (rappel des règles principales, liens vers des vidéos, etc…). Ma concierge m’a également contactée la veille pour me faire un pré briefing.

Le jour J: trajet jusqu’au DMV avec le concierge YoGov

Ma concierge vient me chercher. Elle me parle des modalités du permis, des grandes lignes de « tout ce qu’il faut savoir ». Elle parle vite mais je m’accroche 😅. Nous partons pour la ville où je passe le permis : Hayward. Pendant tout le trajet (20-30 min), elle conduit et continue de me parler.

Une fois au DMV d’Hayward, il nous reste environ 15 min: je prends le volant et nous tournons autour du DMV pour que je m’entraîne.
Là c’est la cata : elle n’arrête pas de me reprendre sur plein de petits détails. Elle me dit que je conduits « par habitude » (celles que j’ai accumulées pendant les 10 ans où j’ai conduit en France 😅).

Cela fait beaucoup d’info d’un coup et juste avant un exam. Tout ce que j’aime 😉. En plus il y a quand même du monde sur les routes. Je panique et fonds en larmes : c’est mort je n’y arriverai jamais, je fais tout de travers !
En même temps j’ai très peu conduit aux US et c’est quand même un peu différent de la France. Et puis il y a la conduite de tous les jours…et celle du permis 😉.
Elle essaie de me consoler et me dit que je ne suis clairement pas la seule à qui cela arrive.

Nous entrons dans le DMV pour la partie administrative. Au guichet nous tombons sur une bonne femme pas aimable le moins du monde. Ma concierge est tellement gentille qu’elle parvient à nous la dérider. De mon côté je suis toujours « au bout de ma vie » …

Nous remontons dans la voiture pour aller faire la queue. Du moins normalement il y a une queue de voiture au bout de laquelle un examinateur vient vers le candidat. Dans mon cas il n’y a personne. Alleluia 🙏.

L’examen

Mon examinatrice sort du bâtiment et vient vers la voiture. Elle me fait signer le papier sur lequel elle va noter mes potentielles futures erreurs. Ma concierge YoGov sort de la voiture. L’examen du permis de conduire californien commence 😱😉.
L’examinatrice me demande :
– d’allumer les clignotant
– d’allumer les feux
– d’allumer les warning
– d’appuyer sur le klaxon
– d’appuyer sur la pédale de frein
– de lui montrer le désembuage avant et arrière
– de faire les gestes de la main gauche : tourner à gauche et à droite et stop (voir livre du code)
et je crois que c’est tout ^^.
Ensuite elle monte dans la voiture. C’est parti pour un peu plus de 10 min de conduite autour du DMV. Tourner à droite et à gauche sont les principales instructions. La manoeuvre est la même pour tout le monde : reculer en ligne droite le long d’un trottoir.

Grosso modo ce qu’il faut penser à faire :
– toujours regarder derrière son épaule avant de tourner, et balayer du regard aux intersections (de manière générale, regarder partout tout le temps, ne pas oublier de regarder devant aussi dans le processus 😂)

– ne pas tourner à droite au feu rouge (normalement on peut après avoir marqué un stop, mais ma concierge m’a vivement recommandé de ne pas le faire, c’est souvent source d’erreur chez les candidats qui peuvent être amenés à « se lancer » alors que c’est un peu juste…)

– ne pas donner de petits coups de volant ou freiner « sans raison » (ce qui peut arriver lorsqu’on ne comprend pas bien ce qu’on nous demande = où on doit aller et que l’on est stressé)

– ne pas freiner ni accélérer lors de la manoeuvre de recul en ligne droite (juste lever le pied de la pédale de frein, cela suffit sur les voitures automatiques pour avancer ou reculer selon si l’on est en « D »/drive ou « R »/reverse)

– lorsqu’on s’arrête à un carrefour derrière une voiture, on doit voir les pneus de cette dernière (ou la première bande blanche s’il n’y a pas de voiture devant soi)

Et surement d’autres choses que j’ai oubliées….je rajouterai au fur et à mesure que j’y pense 😉.

Autre différence avec la France : l’examinateur(trice) donne le résultat à la fin de l’examen !
Une fois de retour sur le parking, mon examinatrice me fait quelques remarques générales sur ma conduite.
Ensuite, par miracle (franchement j’étais tellement stressée qu’il a du y avoir une intervention divine 😂) elle me dit que c’est bon !!!

Maintenant je surveille la boîte aux lettres car je vais recevoir mon permis de conduire californien par la poste 😎!!! En attendant je me promène avec un papier provisoire 🙂.

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
0

2 thoughts on “Passer le permis de conduire en Californie

  1. Entre le YOKOV, Le DMV, le D de Drive et le R de Reverse, plus la concierge …
    Je me dis qu’on est pas si mal en France, eh oui, des concierges ont en a, des « drive » on en a , des cassettes Auto-Reverse on en a, des DMV (Demande à Madame la Voisine) on en a, des YOKOV on en a pas mais on a des Yaourts (au gout ) Bulgares, donc franchement …
    Bon bref, à quand une jolie photo d’un permis de conduire californien ?

    0
    1. Alors pour la photo il faut déjà que je pense à regarder ma boîte aux lettres, et qu’il soit dedans (sinon ça marche moins bien) 😄. Mais c’est dans le domaine du possible ;-).

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!